Projet participatif : Jusqu’au 31 janvier, aidez-nous a lutter contre la violence !!

 

Présentation du projet

A partir des résultats obtenus en 2016 et 2017 par l’expérimentation d’ateliers, et l’ouverture d’un « espace dédié » contre la reproduction de la violence, Reahvi propose des prises en charge spécifiques oeuvrant à la rupture du lien entre la violence subie dans l’enfance et la violence agie (pour enfants, adolescents, adultes). Il s’agit de soin et de prévention. Les ateliers à visée thérapeutique sont : Oser la voix, Vivre l’eau, Element-terre, Saveurs et partage, Sauna. D’autres ateliers seront expérimentés en 2018.

La colonne vertébrale de Reahvi, c’est la créativité, au sens de capacité globale de chaque personne à s’auto déterminer. Il y a un problème, face à l’action que j’imaginais ? Je peux trouver une solution. La violence subie dans l’enfance souvent empêche cette capacité de se développer. Quand la violence se répète, c’est comme un outil pour imposer son propre désir à l’autre. Elle génère des enfants, des adolescents, des adultes qui se conforment au désir des autres, peu voire pas conscients de leur(s) désir(s) propre(s), et de leurs ressources. Transformer le monde, au sens d’aller chercher ce qui va permettre d’être soi-même, est une démarche créative. Pour être dans cette démarche, il faut de la sécurité, de la confiance, du soutien.

L’objectif de Reahvi est de restaurer la créativité globale, en créant des outils avec les personnes, et de les faire évoluer avec elles.

Origine du projet

Reahvi -Recherche Active et Humaniste sur la Violence-, est née fin 2014, d’une idée, ou plutôt d’une envie, non seulement d’apporter des outils de transformation aux personnes ayant vécu de la violence, mais également et plus largement d’agir sur le plan sociétal.

A quoi servira l’argent collecté ?

A financer le fonctionnement des ateliers soit :
-5 ateliers de 16 séances, avec un suivi thérapeutique inclus
-location d’un local pour accueillir les personnes en soin (espaces d’ateliers /cuisine/jardin)
Le public bénéficiaire est composé d’enfants, d’adolescents, et d’adultes ayant subi ou subissant de la violence (maltraitance physique ou  psychologique, inceste, violences sexuelles, ou tout autre type de violence) repérés par les professionnels de l’association et les partenaires, étant dans le passage à l’acte ou susceptibles de l’être, ou dans une attitude de retournement de la violence contre soi (automutilation, etc.). Les personnes reçues, en reconstruction, ne peuvent financer leurs soins.

Notre équipe

L’équipe de Reahvi est constituée de professionnels issus de secteurs liées de près ou de loin aux questions de violences sur les personnes (ASE, AEMO, juriste, etc…), elle s’associe à des personnes « ressources » ayant traversé la problématique pour réfléchir et co construire ses actions. Par ailleurs Reahvi développe des partenariats locaux afin de participer à l’enrichissement du réseau existant, en créant avec les acteurs du territoire des associations de compétences (notamment Althéa/Solidarité Femmes 21/Service Médiation de la CAF/LARPE/ Médilude de St Apollinaire, etc.).

Nous avons besoin de votre énergie pour l’existence de Reahvi !
Merci pour votre contribution, au nom de l’équipe et des personnes qui grâce à vous, bénéficieront des ateliers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *